Voyage Colombie

Entrez dans un monde coloré, entre Pacifique et Caraïbes, aux paysages exquis, au riche patrimoine colonial et aux sites précolombiens mystérieux !
Un voyage en Colombie offre l’occasion de découvrir une multitude de choses nouvelles et de participer à des distractions inconnues. On peut y admirer ses paysages étonnants, ses magnifiques fonds marins, ses vastes plages enchanteresses. On peut y observer toutes sortes d’animaux et avoir le privilège d’assister aux ébats des baleines à bosse. Étonnantes aussi sont les façades bariolées des villes où se déroulent des carnavals fantastiques aux accents de salsa. C’est là que l’on peut déguster le meilleur café du monde.
Lire la suiteRéduire

Découvrez nos offres pour faire un voyage en Colombie :

Les incontournables

* prix à partir de et sur une base 2 personnes

Les connaisseurs

* prix à partir de et sur une base 2 personnes

Extensions

* prix à partir de et sur une base 2 personnes


5 raisons de faire un voyage en Colombie

Se prélasser sur des îles paradisiaques

Les voyages Colombie mènent immanquablement à l’archipel de San Andrès et Providencia, au nord du pays, à 700 km des côtes. Où que l’on se tourne on aperçoit un décor de rêve : du fin sable blancs battu par une eau transparente constitue les plages bordées de cocotiers. L’horizon revêt différentes nuances selon l’heure et les points cardinaux. Tout invite à la sieste aux heures les plus chaudes et à la salsa en soirée. Les plongeurs trouvent également leur bonheur autour de la barrière de corail.

Visiter des villes aux mille couleurs

On ne peut voyager Colombie sans remarquer les façades de couleurs vives qui se succèdent dans les rues. Ce sont les maisons coloniales les plus bariolées. Les plus simples portent seulement deux couleurs, mais elles sont toujours très contrastées. Les plus bigarrées se distinguent par chacune de leurs marches d’escalier d’une couleur différente, voire chacun des barreaux de leurs balustrades. Il est impossible de nommer toutes les villes qui présentent cette particularité tant elle est omniprésente, à commencer par Bogota, Carthagène, Medelin. Des villes comme Salento, Raquira ou Guatape en présentent une concentration exceptionnelle.

Goûter au meilleur café du monde

Le café colombien fait partie des cinq principaux leviers de l'économie locale. Il a la réputation d’être le meilleur du monde et on ne peut voyager en Colombie sans y goûter. C’est un incontournable du petit-déjeuner, associé au pain de maïs, l’arepa et au fromage frais, el quesito. Pour les autochtones, prendre du café est à la fois un plaisir et l’expression de son appartenance au peuple colombien. Dans les régions de production, d’anciennes haciendas ont été transformées en hôtel où l’on peut déguster son café au beau milieu des plantations.

Voir l'architecture de Bogota

Ville résolument contemporaine, Bogota a néanmoins conservé, dans son quartier historique de La Candelaria, ses maisons coloniales à un seul étage, aux façades de couleurs vives agrémentées de balcons, qui s’alignent le long de ruelles pavées. Leurs discrètes portes pleines s’ouvrent sur des cours carrelées de céramique bariolées. Les plus tardives présentent des bow-windows vitrées qui témoignent du passage à l’architecture républicaine dont l’exemple le plus pur est l’université de Colombie ou « ville blanche ». On peut aussi y admirer quelques spécimens d’art déco, d’architecture expressionniste et d’architecture organique.

Danser dans les rues

Lorsqu’on passe dans les rues d’une ville de Colombie on entend immanquablement quelques airs de salsa s’échapper des cafés, des boutiques ou simplement des fenêtres. Il est difficile alors de se retenir d’entamer quelques pas de danse, comme on voit quelques passants le faire. La salsa colombienne se distingue par un mouvement très rapide des jambes, difficile à acquérir pour les amateurs. Mais la performance est moins importante que la participation, surtout au moment des carnavals et autres ferias. Le Carnaval de Barranquilla s’inscrit en importance juste après celui de Rio. Le carnaval de Pasto figure au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Les 5 incontournables d'un voyage Colombie

Visiter Bogota

Les passionnés d’histoire et d’architecture aiment se promener dans les ruelles de La Candelaria , centre historique de Bogota, ou visiter le quartier colonial d’Usaquén, sa gare et sa « casa de hacienda » ; mais une ville qui couvre 1 800 km² propose bien d’autres centres d’intérêt. On y trouve des centres commerciaux, des espaces verts, des parcs d’attraction, des points d’observation panoramique. On peut visiter son observatoire, son planétarium, son jardin botanique ses monuments et ses musées. On peut aussi s’asseoir pour boire un café ou déguster la cuisine gastronomique locale.

Parcourir les ruelles de Carthagène

Port stratégique, Carthagène des Indes a été dotée de fortifications par les conquistadors dès 1589. Leur état actuel date des derniers agrandissements du XVIIIe siècle. Plusieurs forts ont été érigés pour la surveillance des passes, dominés par le colossal fort San Felipe de Barajas. La ville originelle, actuel centre historique, était englobée par les fortifications. On y distingue trois quartiers : San Pedro, le quartier des riches avec ses monuments et ses palais ; San Diego quartier de la petite bourgeoisie et des marchands ; enfin Gethsémani, le quartier des pauvres et des esclaves.

Faire une randonnée au cœur du parc de Tayrona

Créé en 1969 pour préserver l’écosystème local, le parc national naturel de Tayrona couvre 30 km² de mer et 150 km² de la côte caribéenne. La ville la plus proche est Santa Marta à 34 km. Des étudiants minutieux y ont recensé 300 espèces d’oiseaux, dont le fameux condor des Andes, et 108 espèces de mammifère. On y trouve également de nombreux reptiles et amphibiens, mollusques, coraux et poissons qui font la joie des plongeurs. Quant aux randonneurs ils peuvent y admirer, outre les animaux, pas moins de 770 espèces de plantes.

Découvrir Caño Cristales

C’est dans le parc national de la Serranía de La Macarena que coule le Caño Cristales (ruisseau des cristaux ou rivière aux cinq couleurs), un miracle de la nature. En effet, d’août à novembre, il se pare de reflets rouges, noirs, verts, bleus et jaunes. Ce phénomène est dû à la clarté exceptionnelle de ses eaux qui laisse transparaître les couleurs d’une algue locale : la macarenia clavigera, lorsqu’elle est en pleine mutation. Ce n’est pas le seul cours d’eau de la chaîne de montagne à posséder cette particularité, mais c’est le plus spectaculaire.

Observer des baleines à Guachalito

Depuis la nuit des temps, à partir du mois de juin et jusqu’au mois de novembre, les baleines à bosse arrivent de l’Antarctique pour s’accoupler dans les eaux chaudes du Pacifique. Elles restent pour la naissance de leurs petits et jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de les suivre pour parcourir les 8 500 km qui les séparent du pôle sud. La longue plage de Guachalito est un excellent point de départ pour les observer. C’est un spectacle unique que de voir bondir ces énormes animaux et de les entendre chanter.

130

conseillers spécialistes de leur destination

15478

avis de voyageurs

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

102154

voyageurs nous ont fait confiance

Haut
OBTENIR UN DEVIS