Voyage Cajamarca

Une magnifique architecture coloniale, de splendides paysages et une riche histoire, tels sont les trois composants qui font de Cajamarca une des villes du Pérou unique en son genre. La ville a été déterminante pour les conquêtes espagnoles. En effet, le conquistador Francisco Pizarro, après avoir capturé Atahualpa, décida de l’emprisonner à Cajamarca.

Ce dernier, en contrepartie de sa liberté promit de remplir un édifice d’or et d’argent, mais il fut tout de même assassiné par Pizarro. Le sanglant conquistador prit possession de la ville en se mariant avec une princesse Inca âgée de 14 ans et qui se trouvait être la sœur d’Atahualpa. Dès lors, il redessina la ville dans un style très espagnol. Aujourd’hui encore, les traces de ces transformations sont visibles. Dans cette ville, les cathédrales, les églises et les monuments qui datent de l’Empire colonial sont encore bien visibles.
Lire la suiteRéduire

Cajamarca pérou : que faire ?

Le centre de la ville est un patrimoine historique et culturel du Pérou et de l’Amérique latine. Si vous vous demandez donc que faire au Pérou, sachez que les attractions touristiques sont très nombreuses dans la ville.

La Cuarto del Rescate

La Cuarto del Rescate ou la chambre de la rançon est l’un des seuls édifices incas encore en bon état dans la ville. C’est dans cet ancien palais qu’Atahualpa fut gardé captif par Pizarro. Il y passera les derniers jours de sa vie, jusqu’au jour de son assassinat. Il tient de rappeler qu’Atahualpa a tenté d’acheter sa liberté en proposant à Pizarro de garnir de trésor la pièce qui faisait 11.80 mètres de longueur, 8 mètres de largeur et 3.10 mètres de hauteur. Des objets précieux faits d’or et d’argent arrivèrent de tous les recoins de l’Empire Inca. On raconte que les fidèles d’Atahualpa avaient pu récolter 5.7 tonnes d’or et 11 tonnes d’argent. Face à l’importance que représentait Atahualpa pour les Incas, Pizarro décida tout de même de le faire exécuter le 26 juillet 1533 sur l’actuelle Plaza de Armas. Situé à seulement une cinquantaine de la Plaza de Armas, la chambre de la rançon est l’édifice le plus visité de la ville. Une fois sur place, vous y apercevrez dans la pièce la marque rouge laissée par Atahualpa et qui indique la quantité d’or et d’argent promise à Pizarro.

La Plaza des Armas

L’autre site que vous devez inclure dans votre circuit n’est autre que la Plaza des Armas qui se trouve au nord de la Colline Santa Apolonia. La Plaza de Armas est considérée comme le centre historique de Cajamarca pour une bonne raison. En effet, c’est à cet endroit que le dernier empereur Inca, Atahualpa, fut fait prisonnier par les conquistadors. Il s’agit donc d’un site symbolique pour les locaux. Par ailleurs, c’est autour de cet endroit que se dressent les plus beaux édifices de la ville, à l’instar de la Cathédrale ou le Couvent San Francisco. En 1699, lorsque Cajamarca fut gouvernée par le corregidor Juan Antonio Arostegui, cette place fut appelée Plaza Mayor. Elle a accueilli les défilés militaires ainsi que tous les événements qui ont marqué la ville. Elle aurait également servi de stade pour les corridas et de marché au 19e siècle. En 1932, la place fut dotée de bancs et de lampes à kérosène. L’appellation de Plaza de Armas ne fut définitivement adoptée qu’en 1945.

Les Ventanillas de Otuzco

À 8 kilomètres au nord-est de Cajamarca se trouve le plus célèbre village troglodyte d’Amérique latine. Les Ventanillas de Otuzco ou littéralement les fenêtres d’Otuzco sont en fait des promontoires rocheux sur lesquelles sont percés des cavités de 60 centimètres. Ces fenêtres sont en fait des ouvertures qui mènent à des cavités pouvant atteindre une dizaine de mètres et dont la plupart servaient de conduits jusqu’au cœur du massif rocheux, où d’autres cavités ont été taillées à même les roches. Pour les archéologues, ces niches qui ont été creusées dans la roche seraient en fait des caveaux. Les civilisations de l’époque y déposaient les os préalablement nettoyés de leurs proches défunts. Un peu plus tard, les mêmes civilisations Incas auraient nettoyé ces niches pour les transformer en grenier en grains. D’autres théories font mention de tunnels secrets qui reliaient Cuzco à Cajamarca. À noter que les nécropoles de ce genre sont nombreuses près de Cajamarca. N’ayez crainte, il n’y a rien de macabre dans ces galléries.

Le Jardin botanique de Cajamarca

Si vous en avez le temps, ne manquez pas de visiter le Jardin botanique de Cajamarca qui se trouve dans les hauteurs de la ville. Vous allez adorer flâner au milieu des fleurs et des plantes qui sillonnent ce parc. Cependant, le vrai plus de ce jardin est sa magnifique vue qui surplombe la ville de Cajamarca. C’est le plus beau point de vue sur la ville. À votre retour dans la cité, profitez-en pour trouver des souvenirs dans l’une des échoppes des marchés locaux.

Cajamarca : les bains inca

Le Pérou est réputé pour ses nombreuses stations thermales qui tirent leurs sources des eaux naturellement chauffées venues du sous-sol et qui seraient chargées de minéraux bénéfiques pour la santé. En raison de la faille géologique de la plaque de Nazca, il y a au Pérou plus de 500 sources thermales et les bains de l’Inca est l’une des plus appréciées des touristes.

Situés à 6 km à l’est de Cajamarca et à 2750 m d’altitude, les bains inca sont un site très prisé de cette région. C’est l’une des plus célèbres sources thermo-médicales du Pérou, d’abord pour son intérêt historique, et ensuite pour les multiples bienfaits qu’elles octroient. En effet, c’est à l’intérieur de ces bains qu’Atahualpa se trouvait lorsque Pizarro débarqua à Cajamarca. Aujourd’hui encore, il est possible d’y contempler le puits de pierre à l’intérieur duquel le dernier empereur Inca avait pris l’habitude de se baigner.

Dès l’entrée des bains de l’Inca, vous allez pouvoir apprécier l’odeur caractéristique des vapeurs d’eau chlorée et sulfureuse qui émane des sources. Ce site s’est principalement rendu populaire pour ses eaux thermales, cependant, les voyageurs ne manquent pas d’y apprécier le paysage naturel qui entoure le site.

Dans les bains inca, la température des eaux thermales atteint les 70°C. Les scientifiques ont conclu que ces eaux posséderaient des propriétés thérapeutiques qui seraient très efficaces contre les maladies osseuses, les maladies épidermiques et les troubles nerveux. Afin de satisfaire les besoins de confort des visiteurs, des vasques qui mêlent eau chaude et eau froide ont été construites. Les visiteurs pourront également y trouver des piscines et des saunas.

Cajamarca meteo : quand partir ?

Pour ce qui est de la Cajamarca meteo, il n’y a pas de meilleure période pour se rendre auprès des bains de l’Inca. Si l’on se réfère au Cajamarca meteo, le climat est tempéré et pluvieux toute l’année. Les journées sont chaudes, mais les nuits sont plus fraîches. La température moyenne pour l’ensemble de la région est de 16 °.

t

150

créateurs de voyages

r

22157

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146236

voyageurs nous ont fait confiance

Haut